Un sujet porté sur la place publique

Dans l’accompagnement des personnes en perte d’autonomie, le proche aidant est apparu presque indissociable de celui que nous avons alors appelé l’aidé.

Comment devient-on aidant ? Comment vit-on le fait d’être aidé ? Comment se reconnaît-on en tant qu’aidant ? Et comment la relation intime qui lie l’aidant et l’aidé évolue-t-elle avec les avancées de la dépendance et/ou de la maladie ?

En 2021, Nos Mémoires Vives a entendu les aidants et leurs proches aidés sur leur relation particulière, avec le souhait de partager cette question sur la place publique.

Aidant, aidé – corps à cœur engagé

Avec l’hypothèse que tou.te.s ont développé une forme d’expertise, nous avons souhaiter la valoriser, à travers notamment la réalisation du film photographique et sonore « aidant, aidé – corps à coeur engagé ».

En espérant que ces temps de rencontre-récolte leur ont apporté au moins du répit, aussi du plaisir, et peut-être du projet.

La bande-annonce du film

Documentaire sonore et visuel réalisé par Nos Mémoires Vives, avec les photographies de Sarah Desteuque

Contactez-nous pour une projection !

Une dynamique partenariale

Nous avons pu identifier ces aidants et aidés grâce à une dynamique partenariale, au sein notamment des cafés, bus, et autres espaces d’accompagnement des aidants déjà existants sur le territoire autour du Pic St Loup (SSIAD St Martin de LondresADAOMAIA Aigoual Pic St LoupFrance Alzheimer et Aurore Millet neuropsychologue, Sébastienne Clavel aidante).

Des rencontres individuelles et collectives

Nous avons ainsi rencontré 9 aidants et 7 aidés, qui nous ont raconté leurs parcours, leurs dépendances, leurs quotidiens, leurs relations, les ajustements, leurs joies, leurs peines, leurs inventions…

Ces aidants et leurs proches aidés ont partagé leur intime relationnel au cours de rencontres individuelles.

Des rencontres collectives ont permis, elles, de réunir les aidants et de les soutenir en initiant le partage de leurs parcours respectifs. Ils ont rencontré des professionnels du territoire pour identifier ensemble les besoins, les manques et explorer des pistes d’améliorations.

Un film à diffuser !

Ces échanges ont été valorisés sous la forme d’un documentaire sonore et visuel, avec les photographies de Sarah Desteuque. Un collectif constitué d’aidants et de partenaires du projet se mobilise pour en promouvoir la diffusion auprès des professionnels du secteur sanitaire et social, des élus, comme du grand public. Des montages sonores individuels seront également partagés.

Chacun, chacune est l’aidant d’un proche un jour. Nous sommes donc tous concernés. N’hésitez pas à nous contacter pour le diffuser près de chez  vous !