Sur une idée originale de Nos Mémoires Vives

Alors que les pratiques, traditions, faits et gestes étaient transmis de générations en générations, l’arrivée de la modernité au 20ème siècle est venu chamboulée les repères et transmissions. Le monde agricole, comme le reste de la société a connu une vraie mutation. Face à l’arrivée de la mécanisation ou encore des intrants chimiques, les savoirs ancestraux ont été remis en question face à la technique, la chimie, le commerce.

Les dernières générations ayant connu l’agriculture sans tracteur et sans pesticides, ayant vécu cette révolution verte sont en train de s’éteindre. Nos Mémoires Vives a commencé à entreprendre une série de collecte d’entretiens afin de recueillir cette histoire et des savoirs aujourd’hui presque disparus. Comment ont-il vécu cette mutation ? Comment perçoivent-ils le montre agricole d’aujourd’hui ? Voient-ils dans les démarches agro-écologiques un moyen de transmettre et un renouveau des pratiques ancestrales ?

Nous leur avons tendu le micro dans plusieurs régions de France : Auvergne, Beaujolais, Trièves, Bretagne. Découvrez cette enquête à travers une web-série de portraits : Génération Paysannes / Pratiques d’hier et regards d’aujourd’hui

Monestier du Perçy, Région du Trièves

Robert, éleveur, mécanicien et pompiste

Liliane, éleveuse de vaches laitières

René, double emploi : éleveur et agent à la SNCF

Bain de Bretagne, Région Bretagne

Adèle, fille et petite fille de cultivateur

Laurent, ancien maréchal ferrand

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.